Objectifs

Contrairement à ce qui avait été annoncé dans un premier temps et suite aux mesures sanitaires en cours, cette formation sera  proposée le 23/11 prochain uniquement à distance.
Les modifications sont les suivantes :

  • Partie TP (travail individuel, avant le lundi 23 novembre, 30 min)

  • Partie formation et échanges (à distance, lundi 23 novembre, 10h30-12h30)


ResearcherID, ORCID, IdHAL…, les identifiants chercheurs se multiplient depuis quelques années. Fondés sur le principe d'un identifiant univoque pour chaque auteur, indépendamment de l'homonymie ou des changements de nom et d'affiliation, ces identifiants deviennent de plus en plus nécessaires pour une meilleure attribution des publications et assurer une meilleure visibilité du chercheur. A l’heure où des pays et des institutions, notamment en France, commencent à imposer ce genre d’outils d’identité numérique à leurs chercheurs, quelle est l’offre actuelle et quels en sont les enjeux au niveau individuel et au niveau institutionnel ?

Cette formation est destinée en priorité aux professionnels de l'information et personnels d'accompagnement de la recherche.
Sur la question de l'identité numérique du chercheur en général, se reporter à la formation du même lundi 23 novembre, après-midi : 
L'identité numérique du chercheur [formation de formateurs]

Programme
  • Partie TP (travail individuel, avant le lundi 23 novembre, 30 min)
    • TP de découverte des principaux identifiants chercheurs ;
    • Exercices de réflexion
       
  • Partie formation et échanges (à distance, lundi 23 novembre, 10h-12h)
    • Contexte et enjeux des identifiants chercheurs : identifiants pérennes, identifiants pérennes auteur ;
    • Offre existante : Scopus AuthorID, ResearcherID (Publons), IdHAL, IdRef, VIAF, ISNI, ORCID ;
    • Intérêt des identifiants chercheurs pour les chercheurs, les institutions et organismes, et les éditeurs ;
    • Perspectives françaises et étrangères ;
    • Formation des usagers

 

Matériel nécessaire pour la formation à distance :

  • connexion internet de bonne qualité (privilégier une connexion filaire)
  • ordinateur compatible avec de la diffusion vidéo
  • navigateur internet à jour
  • dispositif d’écoute du son et micro (privilégier un micro-casque)
  • une caméra/webcam est utile, mais pas indispensable
Prérequis
Aucun