1. Science et médias : des relations conflictuelles ? (News values)
  2. Quel est le rôle du chargé de communication ? Quels sont les moyens de la communication institutionnelle (dossier, communiqué et conférence de presse, etc.) ?
  3. Analyser/rédiger un communiqué de presse (structure, style, etc.)
  4. L'interview
       - avant, pendant, après un entretien : les règles du jeu pour le chercheur et le journaliste
       - simulation d'entretien
  • Rappel sur les différentes étapes d’une recherche documentaire ;
  • Spécificités, méthodologie et typologie des outils de recherche d’informations sur internet ;
  • Moteurs de recherche généralistes : Google et les autres (DuckDuckGo, Qwant, Twitter) ;
  • Recherches par type de documents : sites web, images, actualités ;
  • Moteurs de recherche scientifique : Google Scholar et Isidore ;
  • Open access et archives ouvertes ;
  • Thèses ;
  • Évaluation de l’information ;
  • Notions de veille.
  • Partie TP (travail individuel, pour le vendredi 12 mars, 1h30)

    • Les consignes sont envoyées 10 j. avant la formation

  • Partie formation et échanges (à distance, lundi 15 mars, 13h-17h)

    • Éléments de repères : contexte, principes, usages dans le paysage académique et professionnel ;

Matin :

  • Présentation des animateurs et participants ;
  • Wikimédia France, son rôle et ses missions ;
  • Découverte de Wikipédia, son fonctionnement et ses règles ;
  • Modifications de contenu dans Wikipédia.

Après-midi :

  • Exemples de projets menés en partenariat avec l’association ;
  • Mise en place et documentation ;
  • Evaluation et mesure d’impact ;
  • Créer une dynamique en ligne et hors ligne avec des contributeurs.

 

  1. Brevets et propriété industrielle : définitions, conditions de brevetabilité, rapport avec d’autres titres de propriété
  2. Le dépôt de brevet en France – l’impact de la loi PACTE
  3. Le dépôt de brevet à l’étranger, et notamment en Europe (introduction)
  4. La classification des brevets
  5. Utiliser Espacenet
  6. Brevets et Enseignement supérieur & recherche
  7. Services et interlocuteurs soutiens des chercheurs

Comment évaluer au mieux cet ensemble disciplinaire pour le moins hétérogène, en tenant compte de ses spécificités épistémologiques, méthodologiques et éditoriales ? Dans quelle mesure peut-on utiliser les mêmes sources de données et les mêmes indicateurs que pour les sciences de la vie et de la matière ? Quelles alternatives ont pu être proposées en France et en Europe ? En quoi la science ouverte peut-elle contribuer à changer la donne ?

Depuis son « invention » dans les années 1960, la bibliométrie a suscité de nombreux débats, au sein de la communauté scientifique mais aussi parmi les décideurs politiques, les financeurs de la recherche, et même le grand public. En cause : son association quasi-systématique avec la notion d’évaluation de la recherche, dont les principes n’ont cessé d’évoluer depuis ces dernières décennies.

Pages