Science ouverte en bibliothèque

En effet, certains acteurs de la recherche, en premier lieu les grands éditeurs commerciaux privés, sont accusés de détourner le fonctionnement "normal" de la recherche de la connaissance partagée en vue du bien commun vers une concentration de richesses incompatible avec l'idéal de progrès qui doit sous-tendre la science.

Comment dépasser cette vision restrictive de la bibliométrie, et l'envisager en ce qu'elle permet de décrire, analyser, cartographier, trier, classer ou valoriser les productions scientifiques ? Quels en sont les enjeux réels ? Comment répondre aux chercheurs et aux décideurs qui sollicitent bibliothécaires et bibliomètres sur le sujet ?

Programme

  • Connaître l'offre technique d'IdRef en matière d'identifiants et de référentiels
  • Étudier quelques cas d'usages et de services prenant appui sur IdRef
  • Mener un chantier qualité afin d'accroître la valorisation de ses ressources

Formation animée par François Mistral (ABES)

Parmi les axes balayés ...
  • Bien utiliser son moteur de recherche,
  • Transformer son navigateur en bureau numérique grâce à Firefox et son écosystème d'extensions,
  • Signaler, annoter, capturer des ressources Web avec Evernote,
  • S'initier aux flux RSS,
  • Organiser ses idées avec le Mindmapping (XMind),
  • Gérer ses notices bibliographiques avec Zotero,
  • et quelques autres liens ...

 

A l'heure où de plus en plus d'éditeurs et de bailleurs de fonds demandent aux chercheurs leurs identifiants et où des établissements toujours plus nombreux réfléchissent à la mise en place de systèmes d'information recherche, quels sont la place et les potentiels de ces outils pour les différents acteurs académiques ? Sont-ils réductibles à la visibilité et au suivi de la recherche ?

Pages