Version imprimable

Manuel Durand-Barthez

Fonctions

  • Coordinateur aministratif de l'Urfist de Paris de septembre 2013 à août 2015 et depuis septembre 2017.
  • En poste depuis septembre 2009.
  • Conservateur des bibliothèques.

Domaines de compétences

  • Évaluation des publications et bibliométrie
  • Brevets et propriété industrielle
  • Rappel sur les différentes étapes d’une recherche documentaire ;
  • Spécificités, méthodologie et typologie des outils de recherche d’informations sur internet ;
  • Moteurs de recherche généralistes : Google et les autres (DuckDuckGo, Qwant, Twitter) ;
  • Recherches par type de documents : sites web, images, actualités ;
  • Moteurs de recherche scientifique : Google Scholar et Isidore ;
  • Open access et archives ouvertes ;
  • Thèses ;
  • Evaluation de l’information ;
  • Notions de veille.
  • Eléments de repères : contexte, principes, usages dans le paysage académique et professionnel ;
  • Typologie et caractéristiques des différents types de médias sociaux : blogs, Twitter, réseaux sociaux (professionnels comme LinkedIn ou académiques comme Academia et ResearchGate) ;
  • Intérêts et limites de ces services par rapport à d’autres services en ligne (pages institutionnelles, archives ouvertes) ;
  • Présence en ligne du chercheur et des communautés de chercheurs : identité numérique et e-reputation ;
  • Repères : définitions (visibilité, identité numérique, e-reputation, impact) et enjeux de l'identité numérique pour le chercheur
  • Présentation des principaux outils : outils de CV, réseaux sociaux, sites personnels, identifiants numériques
  • Méthodologie et stratégies possibles
  • Bonnes pratiques
  • Exemples

 

  • Repères : définitions (visibilité, identité numérique, e-reputation, impact) et enjeux de l'identité numérique pour le chercheur
  • Rappels sur les principaux outils : outils de CV, réseaux sociaux, sites personnels, identifiants numériques
  • Bonnes pratiques et stratégies possibles
  • Echanges entre les participants sur leurs propres pratiques de formation

 

A l'heure où de plus en plus d'éditeurs et de bailleurs de fonds demandent aux chercheurs leurs identifiants et où des établissements toujours plus nombreux réfléchissent à la mise en place de systèmes d'information recherche, quels sont la place et les potentiels de ces outils pour les différents acteurs académiques ? Sont-ils réductibles à la visibilité et au suivi de la recherche ?

Pages