Le CWTS est mondialement connu pour son ingénierie mise au service des processus bibliométriques (Web of Science, Scopus, U-Multirank et bien sûr Leiden Ranking).  Ici, R. Costas quitte délibérément le champ de la bibliométrie classique, dont il est évidemment spécialiste, pour celui de l’alternative Altmetrics qui fait reposer la quantification sur les réseaux sociaux et l’observation des sites et réservoirs de la communication scientifique. Évaluation qualitative et caractérisation s’en trouvent de ce fait considérablement modifiées sur le plan méthodologique.

Sa présentation ne se prête pas à une lecture isolée assortie d’un apprentissage individuel. Elle vise prioritairement un groupe animé par un formateur qui suit une démarche progressive.
Néanmoins, le tout premier lien concerne un diaporama d’une cinquantaine de slides - intitulé « Evaluation des publications scientifiques » - qui peut être abordé d’emblée par toute personne désireuse de se familiariser avec les principes fondamentaux de la bibliométrie.
 
La page se subdivise en plusieurs chapitres.
 

Pages