Version imprimable
  • Introduction : les origines d'internet en questions : internet est-il le produit de la guerre froide, de la contre-culture américaine ou du marché ? Retour sur les différents mythes, hypothèses, controverses entourant les origines d'internet ; 
  • Panorama des multiples sources d'internet (de la cybernétique à la transmission par paquets, en passant par l’ARPA, la contre-culture, le time-sharing…) ;
  • Repères  chronologiques sur la naissance d'Arpanet, l’explosion et l’interconnexion des réseaux, l’émergence d'internet ;

Première partie – 3h

  • Utilisation de la méthode qualitative : rappel (si besoin) et introduction aux CAQDAS et à SONAL
  • Retranscrire
  • Organiser ses données
  • Remplir une base de données
  • Thématiser des entretiens
  • Réaliser des synthèses thématiques

Deuxième partie – 3h

  • Effectuer des analyses chronométriques
  • Analyser et interpréter le temps de parole
  • L’analyse lexicométrique

- Repères : contexte, état des lieux et usages dans les communautés scientifiques
- Présentation détaillée d'Academia et ResearchGate
- Réseaux sociaux et visibilité du chercheur : intérêt et bonnes pratiques (identité numérique)
- Publication scientifique et réseaux sociaux : de nouvelles opportunités versus de nouveaux risques (questions juridiques, positionnement par rapport aux éditeurs, métriques et impact)

Les URFIST (Unités Régionales de Formation à l’Information Scientifique et Technique) organisent régulièrement depuis 2007 une « journée nationale d’étude » (JNE) sur des thèmes émergents et/ou modifiant en profondeur les différentes étapes de la production de l'Information Scientifique et Technique (IST) . Pour en savoir + :

Dans une démarche de coopération, le Centre régional de Formation aux Carrières des Bibliothèques d’Ile-de-France, MEDIADIX, placé sous la tutelle de l’Université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense, et l’URFIST de Paris, ont organisé conjointement une journée d’étude intitulée : « L’évaluation des établissements et des politiques documentaires à l’heure de la bibliométrie ».

La formation des doctorants aux problématiques de l’Information Scientifique et Technique (IST) représente aujourd’hui un enjeu sensible pour les différents acteurs de l’enseignement supérieur en France. En effet, la maîtrise de l’information est doublement affectée par un contexte de transformations institutionnelles et par l’évolution accélérée des technologies de l’information ; ce qui se fait sentir aussi bien sur l’investigation, que sur la production ou la diffusion de l’information scientifique.

Pages