Version imprimable
  • Origines et principes de la cartographie de l’information
    • historique  
    • types de données  
    • visualisation (données, informations, connaissances)  
    • la graphique
  • Méthodes
    • collecter les données  
    • enrichir les données  
    • visualiser les données  
    • savoir choisir un graphique
  • Acteurs et modalités de la cartographie de l’information sur le web
  • Enjeux : représenter, visualiser, analyser
  • Typologie et présentation des principaux outils
Matin
  • Introduction au droit (organisation des sources, hiérarchie des normes, organisation juridictionnelle en France, branches du droit) ;
  • Panorama des ressources juridiques gratuites françaises et européennes ;
  • Recherches documentaires sur les sites officiels : Légifrance, EUR-Lex et autres sites institutionnels ;
  • Exploration d’autres outils documentaires utiles pour la recherche en droit (signets, annuaires de sites…).
Après-midi
  • Typologie des monographies juridiques ;
Première partie – 3h
  • Utilisation de la méthode qualitative : rappel (si besoin) et introduction aux CAQDAS et à SONAL
  • Retranscrire
  • Organiser ses données
  • Remplir une base de données
  • Thématiser des entretiens
  • Réaliser des synthèses thématiques
Deuxième partie – 3h
  • Effectuer des analyses chronométriques
  • Analyser et interpréter le temps de parole
  • L’analyse lexicométrique

 

- Principaux acteurs et données économiques de la publication scientifique
- La notion « d’auteur » (ordre des auteurs, droits et devoirs, ghost authorship, affiliations, les identifiants numériques)
- Critères de choix d’une revue (Open access, Facteur d’impact, print/e-revues, APC…)
- Rédaction de l’article (les instructions aux auteurs, différentes parties, conventions, abréviations, références bibliographiques, supplementary data, précis…)
- La « cover letter »
- Les plateformes de soumission (exercices sur la plateforme de soumission Springer)

Justine Ancelin

Fonctions

  • Co-responsable de l'URFIST de Paris depuis septembre 2018
  • Formatrice
 

Domaines de compétences

  • Principes et éco-système de la science ouverte
  • Identification, traitement et valorisation des données de la recherche
  • Médiatisation et valorisation de la science, notamment en bibliothèque
La formation est dédiée aux chercheurs en lettres, langues, sciences humaines et sociales. Elle vise à permettre aux doctorants, docteurs, enseignants-chercheurs de ce domaine à mieux connaître les conditions de la conclusion d’un contrat d’édition et ses effets. La formation reviendra notamment sur la loi Lemaire (loi pour une République numérique du 10 octobre 2016) et sur ses implications dans ce domaine.
  • Qui peut conclure un contrat d’édition ?
  • Quelles sont les conditions de la conclusion du contrat ?
  • Des humanities computing aux Digital Humanities : retour sur 40 ans d’histoire
  • Des projets très divers : quel périmètre pour le “chapiteau” des humanités numériques ?
  • Sociologie d’une transdiscipline : quels acteurs ? quelles structures ? Quelles formations ?

 

  • Contexte académique de la publication et fondamentaux de la communication scientifique
  • Le processus éditorial : comment et où publier
  • Publication et évaluation
  • Publication et propriété intellectuelle (droits d’auteurs, contrat d’édition et copyright, versions de l’article)
  • Nouveaux modèles d'accès, nouveaux modèles éditoriaux

 

  • Communiquer quelques notions de bases sur l'image numérique, le son et la vidéo,
  • Retoucher une image,
  • Faire des captures d'écran,
  • Manipuler le son,
  • Découvrir des services de :
    • web-conférence et leurs fonctionnalités,
    • Montage vidéo et screencast.
    • Banques d'images, de sons et de vidéos gratuites.

 

Pages