Version imprimable
  • Rappel sur les différentes étapes d’une recherche documentaire ;
  • Spécificités, méthodologie et typologie des outils de recherche d’informations sur internet ;
  • Moteurs de recherche généralistes : Google et les autres (DuckDuckGo, Qwant, Twitter) ;
  • Recherches par type de documents : sites web, images, actualités ;
  • Moteurs de recherche scientifique : Google Scholar et Isidore ;
  • Open access et archives ouvertes ;
  • Thèses ;
  • Evaluation de l’information ;
  • Notions de veille.
  • Introduction : les origines d'internet en questions : internet est-il le produit de la guerre froide, de la contre-culture américaine ou du marché ? Retour sur les différents mythes, hypothèses, controverses entourant les origines d'internet ; 
  • Panorama des multiples sources d'internet (de la cybernétique à la transmission par paquets, en passant par l’ARPA, la contre-culture, le time-sharing…) ;
  • Repères  chronologiques sur la naissance d'Arpanet, l’explosion et l’interconnexion des réseaux, l’émergence d'internet ;

Dans une perspective d’initiation synthétique au sujet, seront abordés les points suivants :

  • Définitions, contexte IST, enjeux des DR.
  • Examen par étapes du Cycle de vie des DR (de la conception initiale à l’archivage en passant par la soumission de projet et la publication).
  • Leur identification/description (métadonnées).
  • Exploration d’infrastructures.
  • Modalités juridiques actuelles.
  • Relation des enseignants-chercheurs et des professionnels de l’information-documentation dans le domaine des DR.

 

Première partie – 3h

  • Utilisation de la méthode qualitative : rappel (si besoin) et introduction aux CAQDAS et à SONAL
  • Retranscrire
  • Organiser ses données
  • Remplir une base de données
  • Thématiser des entretiens
  • Réaliser des synthèses thématiques

Deuxième partie – 3h

  • Effectuer des analyses chronométriques
  • Analyser et interpréter le temps de parole
  • L’analyse lexicométrique

Brevets & Propriété industrielle

Pièce maîtresse de la recherche en laboratoire, il permet de protéger et de valoriser les travaux d’une équipe. Inséré depuis longtemps dans la culture scientifique anglo-saxonne, son usage pénètre depuis quelques années la sphère académique française.
Le document proposé par le lien ci-dessous introduit en premier lieu à la problématique du brevet sous le double aspect de sa définition et de sa mise en œuvre. Qu’est-ce qui est brevetable ? Comment déposer, auprès de quels organismes et à quel coût ?