Comment dépasser cette vision restrictive de la bibliométrie, et l'envisager en ce qu'elle permet de décrire, analyser, cartographier, trier, classer ou valoriser les productions scientifiques ? Quels en sont les enjeux réels ? Comment répondre aux chercheurs et aux décideurs qui sollicitent bibliothécaires et bibliomètres sur le sujet ?

Pages