Un réseau national de 7 URFIST ...

Les sept URFIST, composées prioritairement d’un conservateur des bibliothèques et d’un enseignant-chercheur, se partagent le territoire français. Elles sont implantées dans de grandes métropoles régionales et universitaires : Bordeaux, Lyon, Nice, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Leur champ d’intervention couvre plusieurs académies. Elles sont financées et coordonnées par le Ministère de l’Éducation Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Sur le site web de chaque unité, vous trouverez des ressources, des documents pédagogiques, des publications, des informations sur les formations et manifestations scientifiques et professionnelles qu'elle organise.

 

Sabrina Granger, conservatrice des bibliothèques, co-responsable, référente « Information scientifique et technique »

Hélène Skrzypniak, enseignante-chercheuse (Irdap), co-responsable, référente « Droit de la propriété intellectuelle »

Isabelle Scarpat-Bouvet, référente pédagogique, administratif et financier

 

Claire Denecker, conservatrice des bibliothèques, co-responsable

Brigitte Le Strat, adjointe administratif

 

Gabriel Gallezot - maître de Conférences

Michel Roland - conservateur général des bibliothèques

 

Aline Bouchard - conservatrice des bibliothèques

Christophe Boudry - maître de Conférences

Manuel Durand-Barthez - conservateur des bibliothèques

Annaig Mahé - maître de Conférences

Corinne Habarou - webmestre et formatrice aux outils Web gratuits

Marie-Claude Labarde - secrétariat

 

Marie-Laure Malingre - conservatrice des bibliothèques

Alexandre Serres - maître de conférences en Sciences de l'Information et de la Communication

Valérie Trotel - responsable administrative et financière

 

Elsa Poupardin - maître de conférences et co-responsable de l'Urfist

Sandrine Wolff - maître de conférences

Noël Thiboud - conservateur des bibliothèques et co-responsable de l'Urfist

Valérie Schlur - secrétaire

 

Amélie Barrio - conservateur des bibliothèques

Guillaume Sire - maître de conférences en sciences de l'information et de la communication

Florence Nabias - gestion administrative et secrétariat

... et une visibilité nationale ...

Les sept URFIST constituent un réseau de travail, d'échanges et de collaboration, matérialisé par la création d'une association loi 1901 en 2010 - l'ARU - et qui s'est doté d'outils collectifs : SYGEFOR et URFISTINFO. Enfin, l'année 2017 a vu les URFIST s'organiser en GIS afin de donner davantage de visibilité aux recherches en IST que chaque unité mène et de bénéficier d'une structure favorisant les synergies avec ses partenaires.


 

Les URFIST se sont organisées en association loi 1901 depuis 2010, afin de faciliter le développement à l'échelon national de la promotion de la formation à l'information scientifique et le montage de partenariats.

 

Selon un extrait des statuts de l'ARU :

" l'Association a pour objectif de promouvoir la formation à l’information scientifique et technique et la culture informationnelle et de représenter les URFIST (Unités Régionales de Formation à l’Information Scientifique et Technique) auprès des instances scientifiques, politiques et associatives."

L'ARU a notamment piloté le projet informatique de gestion automatisée des stages, SYGEFOR 3, plateforme ouverte au public depuis le 3 mars 2015.

 


 

Le réseau des URFIST, par le biais de son association (ARU pour Association du Réseau des URFIST), a pu mutualiser des moyens financiers et humains afin de mettre en place une plateforme nationale des formations : Sygefor 3 dans laquelle est présenté l'ensemble des formations proposées dans le réseau des URFIST (en savoir plus sur Sygefor 3).

Cette plateforme offre les services suivants au(x) public(s) des URFIST :
  • Ouverture d'un compte personnel sur inscription gratuite, soit via une adresse mél valide, soit par le biais de son compte universitaire (Shibboleth, Sésame ...),
  • Inscriptions en ligne aux formations des URFIST qui ne sont pas issues de demandes extérieures (dans ce cas, les inscriptions sont gérées par l'organisme demandeur),
  • Fourniture automatisée de documents administratifs (demande d'autorisation, attestation de présence), ces dernières étant disponible aussi longtemps que le stagiaire ne ferme pas son compte,
  • Possibilité avec le même compte de suivre une formation organisée par une autre URFIST que celle à laquelle le stagiaire est géographiquement rattaché,
  •  ...


 

Parmi les outils collectifs, un blog : UrfistInfo qui permet aux membres des URFIST d'être collectivement présents sur le Web en dehors du site institutionnel de leur unité, de collaborer sur un ton plus libre et d'instaurer des échanges avec leur(s) public(s).

Emplacement futur logo GIS des URFIST

 

Les URFIST sont regroupées depuis 2017 au sein d'un Groupement d'Intérêt Scientifique (GIS) auquel participe à leurs côtés les acteurs institutionnels majeurs de l'IST.

Les objectifs recherchés, au sein d'un paysage numérique qui bouleverse en profondeur l'IST s'articulent autour de deux axes :

  • Renforcer le lien entre formation et recherche, notamment en s’adressant davantage aux enseignants-chercheurs et en privilégiant des partenariats pédagogiques ou pour la veille et l’expertise, avec les autres acteurs IST académiques,
  • Structurer les URFIST en réseau national doté d’implantations territoriales grâce à la constitution d’un GIS dit « GIS du réseau des URFIST » regroupant également les autres acteurs institutionnels de l’IST.