Version imprimable
Objectifs
  • Découvrir et distinguer les principaux réseaux sociaux utiles aux chercheurs ;
  • Connaître les dispositifs de partage et de veille informationnelle au regard de son objet de recherche ;
  • Savoir structurer son implication personnelle en ligne afin de promouvoir son profil et ses résultats scientifiques.

 

Brevets & Propriété industrielle

Pièce maîtresse de la recherche en laboratoire, il permet de protéger et de valoriser les travaux d’une équipe. Inséré depuis longtemps dans la culture scientifique anglo-saxonne, son usage pénètre depuis quelques années la sphère académique française.
Le document proposé par le lien ci-dessous introduit en premier lieu à la problématique du brevet sous le double aspect de sa définition et de sa mise en œuvre. Qu’est-ce qui est brevetable ? Comment déposer, auprès de quels organismes et à quel coût ?
A l'heure où de plus en plus d'éditeurs et de bailleurs de fonds demandent aux chercheurs leurs identifiants et où des établissements toujours plus nombreux réfléchissent à la mise en place de systèmes d'information recherche, quels sont la place et les potentiels de ces outils pour les différents acteurs académiques ? Sont-ils réductibles à la visibilité et au suivi de la recherche ?

Partir du modèle basique du Web of Science et du Journal Citation Reports avec les Facteurs d´impact, comparer avec Scopus ; approfondir la question des Affiliations (signature, nommage), analyser des modèles privilégiant la qualité et la traçabilité des publications citantes (Eigenfactor, Scimago…), l’impact des Archives ouvertes, des co-citations et citations partagées, l'Altmetrics, passer en revue les critères de l’OST (Observatoire des Sciences et des Techniques) et situer l'ensemble dans le contexte français de la LOLF.

Pages